Tags: /
 
Author:

Natif de Kinshasa, Apkass est un des membres fondateurs du collectif de poètes Chant d’encre (avec Säb, Neggus, Edgar Sekloka et Gaël Faye), très fortement inspiré par la poésie de Gil Scott-Heron et la musique d’artistes 70’s comme Minnie Riperton, et d’auteurs tels que Chester Himes, James Baldwin ou David Diop. Après un premier album, En marchant vers le soleil, sorti en 2008, oscillant entre musiques africaines, jazz, spoken word et hip hop, il sort aujourd’hui un second opus mêlant création sonore, musique et peinture sous la forme d’un livre-disque. Accompagné du beat-maker Jr EakEe et des musiciens Nathalie Ahadji, Florent Dupuy (sax et flûte), Pedro Kouyate et Nathanza Lezin (percussions), Apkass a pu déclamer ses textes sur de nombreuses scènes et devant des publics variés, du Tchad au Maroc, en passant par le Gabon, le Bénin et le Mali, mais aussi à Boston, Paris, Marseille ou encore Bayonne, dans le cadre du festival Black’n Basque. On peut également le croiser au détour des compilations Africa Wants To Be Free et Décolonisons de l’association Survie, ou du documentaire Fangafrika, la voix des sans-voix, dans lequel il guide les spectateurs en maître de cérémonie, à la rencontre des rappeurs et poètes qui animent le continent africain.

Print This Article                   

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.