- Norient - https://norient.com -

Et il verse un peu de sucre…

Edgar Sekloka [1] aka Suga is an author, poet, composer and rapper from Paris. He collaborated on the first season of 1+1 [2], a worldwide recording project by Norient [3] and Sound Development [4] in Summer 2015. Instead of having a journalists perspective on the artist, we asked Apkass [5], another great contemporary poet, to drop a few lines about Edgar Sekloka. What came out is an art work by itself. For more material (tracks, videos, articles, photos) on 1+1 check the project website here [2].

Edgar Sekloka (Photo © by Lalita Santana)

Et il verse un peu de sucre à l’aube du poème...
By Apkass [5]

J’ai entre les mains une pièce de tissu,
Une Tite chose [1] [6],
Entrelacs de fils de coton bleu, noir et blanc
Un bout de pagne comme ceux que porte ma grand-mère.

Une main patiente y a tissé des pages recouvertes de poèmes
Mes yeux coulent entre les lignes,
De haut en bas,
Suivent du regard ces vers
Comme le galbe insolent de anches incendiaires

La beauté s’inscrit dans ma rétine
Avec la violence d’une oriflamme claquant au vent
Et des images se forment comme des nuages,
Sous ma chevelure,

Je lis un ami, un frère
Sa plume a jailli d’un estuaire
D’une embouchure aux crevettes baptisée jadis Rio dos Camarãos
Puis Kamerun,
Avant qu’une orthographe de sang ne la fige en Cameroun

C’est Edgar Sekloka
Un être entier tendu vers la lumière,
La seule qui éclaire réellement,
La poésie
Fidèle, il lui consacre chaque journée de son existence
Qu’il saupoudre de musique pour dire à sa « Ma » [2] [7] combien il l’aime
Combien il lui est reconnaissant de simplement « être »

La « Ma », c’est cette muse à qui il doit la vie,
Cette femme dont les traits du visage
Disent l’Afrique fantasmée et l’Occident comme point de chute
C’est son rempart contre la violence des sentiments.

La liberté est petite
Elle tient dans 9 mètres carrés,
Les frontières d’un monde tamisé,
Peuplé d’instruments de musique au service d’une voix,
D’une écriture polymorphe

Car Le Sucre n’est vraiment lui-même que sur scène,
En symbiose avec un public
Qu’il sait jauger, approcher,
Séduire,
Avec habileté et classe
Usant d’un humour ravageur qui sait fabriquer le rire
Tout en réclamant le silence et l’écoute

Sans quoi l’essentiel passerait à la trappe,
Les mots,
Choisis avec soin, associés avec le zèle des marieuses
Pour créer des images, des métaphores qui bousculent nos certitudes
«Et si je vous gêne, c’est peut-être parce que je vous aime » [3] [8]

Son amour, il le donne sans compter
Aux siens, aux amis, à celle qui sait l’émouvoir
Tant pis pour ceux qui prennent sans dire merci,
Ils affutent sa poésie

J’ai le privilège de connaître l’homme derrière le Sucre,
Cela remonte à l’aventure collective de Chant d’Encre,
Une utopie poétique qui nous a fait grandir
En associant nos plumes pour dire notre refus de l’oubli
Ce vilain mot qui scelle la seconde mort des suppliciés de l’éclipse des cents jours [4] [9]
Au pays des mille collines.

Depuis ces Ecrits d’Adolescent, [5] [10] Edgar/Le Sucre est devenu Adulte à présent [6] [11].
Douze hivers ont passé,
Dégarni la crinière sans ternir le sourire,
Sans atteindre ce cœur vert qui bat d’un élan de générosité
Dont on dit qu’il s’essouffle à l’âge de raison,
Au moment des « responsabilités »,
Du retour dans le rang,
Droit comme un soldat, la liberté en moins

Non, l’homme n’est pas assez (ou trop) libéral
Pour se laisser soudoyer par un monde qui ment
Fidèle à lui-même, il poursuit sa quête d’absolu,
Et c’est au sein de Milk Coffee & Sugar
En duo avec Gaël Faye que l’équipée continue,
Que les mots se complètent pour arracher les victoires,
Déjouer les pronostiques
L’économie volait ses rêves
Voici que la poésie les lui restitue

Aujourd’hui père de deux romans et d’un album,
Il ouvre de nouvelles voies sur les chemins de son imagination
Avec un nouveau livre à terme et un disque en gestation
Seul,
Car à l’ordre qui règne, il préfère la rosée qui gouverne,
La brise qui caresse en indiquant la direction de ses rêves
Et il verse un peu de sucre à l’aube du poème de sa vie


«Tite chose» [12], titre du recueil de poèmes paru chez Carnets Livres
«A la Ma» [13], titre d’une chanson de Milk Coffee & Sugar [14]
«Croire en nous» [15] de Milk Coffee & Sugar
[4] Pièce de theatre écrite par le collectif Chant d’Encre à propos du genocide des Tutsi au Rwanda
«Ecrits d’Adolescent» [16], Chanson d‘Edgar Sekloka
Sarbacane [17]

Edgar Sekloka

Official Website [1]
SoundCloud [18]
Facebook [19]
Twitter [20]
YouTube [21]
Dailymotion [22]

Edgar Sekloka, aka Suga, was raised in Puteaux near Paris as a child of parents from Beninese and Cameroonian origins. He is an author, composer, and interpreter. Alongside Gaël Faye [23], he has been a member of the group Milk Coffee & Sugar since 2008. Their debut album, Eponyme, was published in 2010 with the participation of Beat Assailant and Tumi & The Volume. Since April 2015, Sekloka has been spreading his visual Street Tapes, the Sugatapes, over his YouTube channel.